Buzz et la peinture : 2ème essai.

 

A la fin de l’article sur la Megadrive qui m’a servi de tout premier prototype, je vous disais que j’avais choisi une Snes américaine pour la suite de mes essais de peinture et je m’y suis tenu. En plus de la console je me suis entraîné aussi sur une manette de Sega Saturn très jaunie et ayant les boutons brûlés par le soleil. J’ai reçu l’aide et les conseils de l’un de mes voisins qui est spécialisé dans la fabrication de pièces de carénage de moto pour l’application du vernis. Le résultat est meilleur que pour la Megadrive, le vernis fait bien plus brillant et homogène. Le rendu général fait encore un peu granuleux à cause de mon manque de technique : je vaporise la peinture d’un peu trop loin. La manette de Saturn flache bien et, grâce aux épaisseurs supplémentaires, les boutons ne sont plus « branlants ». Je n’ai pas repeins la croix directionnelle car elle était en bon état et je craignais qu’elle devienne trop glissante ni les « L et R » et Start pour des questions d’ajustements au remontage. 

Dites nous comment vous trouvez mes tentatives cette fois-ci. Votre avis m’intéresse beaucoup.

Bon retrogaming et à bientôt.

 

Lire la suite

Peinturlurer une Megadrive

 

Depuis que nous vous avions proposé la Super Nintendo « Punisher Edition », ça me titillais de repeindre certaines de nos consoles dont les coques sont dans un état plutôt déplorable. En février j’ai donc pris mon courage à deux mains et je suis allé chercher tout le matériel nécessaire pour faire une peinture perso sur une de mes console pour commencer, ou du moins essayer car je n’ai encore jamais pratiqué la peinture à la bombe. J’ai opté pour de la peinture carrosserie en bombe, ainsi que d’apprêt pour plastique et d’un vernis brillant. Je n’ai jamais eu une âme d’artiste donc je me suis limité à deux ou trois couleurs par console, rien de compliqué pour commencer.

Plusieurs de mes machines étaient aisément candidates pour ce premier essai : une SNES US , une Nec Turbografx 16 et une Megadrive 1  étaient toutes les trois passablement dégueulasses. Je me décide rapidement pour la Megadrive car celle ci a vraiment subie les outrages du temps. La coque a beaucoup de rayures et le petit malin qui la possédait avant moi (console achetée d’occasion il y a plusieurs années dans un Cash), avait eu la grande idée de passer un coup de bombe

Lire la suite